Articles

Ce qui fait battre nos coeurs

Image
Voulez-vous être augmenté ? A cette question qui ne répondrait pas oui ? Sauf… sauf si l’on vous dit que cela va être au prix de l’implantation dans votre cerveau d’un petit composant électronique, rassurez-vous, c’est parfaitement indolore, d’ailleurs c’est bien connu, un cerveau n’a jamais mal… 

Avec son nouveau roman, Ce qui fait battre nos cœurs, Florence Hinckel nous transporte dans un futur suffisamment proche – 2030 – pour que rien de ce qu’elle imagine ne soit pour nous inimaginable. L’autrice nous convie, en compagnie de quatre adolescents, à un voyage long et mouvementé au cœur de l’utopie transhumaniste.

Noah est le fils de Franck Varan, patron tout-puissant de la société Organic qui, en cas de défaillance, fournit à toutes celles et tous ceux qui peuvent se les payer les pièces de rechange pour leur corps : foie, cœur, poumons, reins, vessie, utérus, etc. Organic détient le monopole des prothèses et des organes artificiels.

Leila est la jeune merveille qui a bénéficié de tant…

Golem Level 01

Image
Pocket Junior fête cette année ses 25 ans. Pour cet anniversaire, il a choisi de rééditer les grands succès éditoriaux de son quart de siècle et c’est ainsi que Golem, le roman publié en 2002 et écrit par les frère et sœurs Murail, Lorris, Elvire et Marie-Aude, ressort en trois volumes, dans un nouvelle édition revue et corrigée par Marie-Aude Murail et ses acolytes. D’ores et déjà, vous pouvez partir en vacances avec Golem, Level 01, paru le 6 juin. Vous ne le regretterez pas, d’autant que le Level 02 viendra à la mi-septembre vous consoler de la rentrée, en attendant de trouver le Level 03, peu avant Noël.
Golem, en deux mots, c’est une histoire de jeu vidéo qui tourne au fantastique, mais un fantastique solidement ancré dans le monde réel de la cité des Quatre-Cents et de ses caves, de ses supermarchés et des multinationales qui mènent le monde. Au départ, Majid, un jeune élève de 5e, gagne à un concours l’ordinateur de ses rêves. Pas particulièrement expert en informatique, il va f…

Lou après tout

Image
En ces premières années du troisième millénaire, notre monde ne se porte pas très bien. Le réchauffement de la planète Terre, son apparente accélération et les désordres climatiques qu’il engendre inquiètent une majorité d’experts et d’hommes politiques. Et aussi de citoyen•nes. La démocratie semble menacée dans bien des pays par des partis populistes d’extrême-droite qui arrivent au pouvoir ou sont sur le point d’y parvenir, surfant sur de multiples peurs et frustrations. La mondialisation de l’économie, sa financiarisation et la croissance des inégalités ont constitué une masse de laissés-pour-compte dans les sociétés développées comme dans les pays en voie de développement ou émergents. Internet et les réseaux sociaux ont imposé en quelques années des modes d’échange et de rapport au virtuel qui plongent bon nombre de nos contemporains dans une seconde vie, au prix d’une relation fusionnelle et addictive avec écrans, tablettes et smartphones Combien de temps ceux-là auront-ils enco…

Juliette et Roméo

Image
La Guyane a laissé une forte empreinte sur Yves-Marie Clément qui y fut enseignant pendant quelques années. Au point qu’il prend un plaisir visible à y transporter régulièrement ses lecteurs et lectrices. Je vous avais présenté fin 2017, du même auteur, Le Réveil de Zagapoï, cet esprit de la forêt amazonienne qui se révoltait contre une équipe de scientifiques venus tester un nouvel insecticide au péril de Mère Nature.
Son nouveau roman, Juliette et Roméo, nous remmène à Saint-Laurent-du-Maroni, au temps de la Première guerre mondiale, à l’époque où l’administration pénitentiaire expédiait encore au bagne des prisonniers qui devaient contribuer au « progrès de la colonisation française », dixit Louis Napoléon.
Roméo n’a pas le profil d’un criminel endurci, mais plutôt d’un garçon dans l’insouciance de la jeunesse, chien fou indiscipliné et insolent, auquel le lieutenant Dolympe fait payer durement la moindre incartade. Dans cette prison géante à ciel ouvert qu’est la Guyane, les cachots…

Le renard et la couronne

Image
Ne cherchez pas la Draïna sur un atlas. Même en fouillant la mosaïque des Balkans, vous ne la trouverez pas davantage que les lecteurs de Tintin qui tentèrent de situer sur une carte la Syldavie de Georges Rémi. C’est pourtant en Draïna que Yann Fastier nous emmène pour suivre le destin d’Ana, petite orpheline élevée par sa grand-mère, en butte toutes les deux à l’hostilité sourde des gens de leur village, pour des raisons inexpliquées.
Quand la grand-mère meurt, Ana se retrouve brutalement seule. Elle a dix ans et plus personne ne la protège. Retrouvant un jour sa maison pillée et se sentant menacée, elle décide de partir droit devant elle avec pour tout compagnon un livre du XVIIIe siècle écrit en français, langue que sa grand-mère lui a enseignée.
Elle arrive dans un port de l’Adriatique où elle n’a rapidement pas d’autre choix pour survivre que d’intégrer les rangs d’une bande d’enfants sans famille qui vont lui enseigner l’art de détrousser les habitants. C’est un touriste français…

Comment mon père est mort 2 fois

Image
Je vous avais présenté l'an passé la trilogie d'Yves Grevet, Méto, rééditée en un seul volume à l’occasion du dixième anniversaire de sa parution. Nullement cantonné dans un genre, qu'il s'agisse de science-fiction ou de roman historique, l'auteur nous emmène cette fois sur l'île de la Réunion où se déroule la vie plus que normale de Soën, collégien on ne peut plus ordinaire. Mais ce mercredi-là, juste après la baignade entre ami•es dans le lagon de Saint-Gilles, la vie insouciante de Soën va se défaire brutalement, de drame en révélations successives, jusqu’à ce que le jeune adolescent se heurte à un passé dont il ignorait tout : celui de son père.
Pendant qu'il se baignait tranquillement, Gilles, le père de Soën, trouvait la mort en voiture sur la route du piton Maïdo. À partir de là, tout s’enchaîne. D'abord la mort de Gilles est jugée suspecte. Le procureur ordonne une autopsie. Puis il s'avère que Gilles vivait sous une fausse identité, inconnue…

Rattrapage

Image
Un bruit lourd en cours de philo. Le choc d’un sac trop rempli qui tomberait par terre. Sauf que le sac en question, c’est un élève qui vient de tomber évanoui dans une flaque de sang. Quand il s’est ouvert les veines silencieusement, au fond de la classe, personne n’a rien remarqué. Pourtant le sang avait coulé des poignets tranchés sur la table et de la table sur le sol, goutte à goutte.

Cette vision, elle ne l’a pas oubliée, même si la classe où s’est déroulé le drame est restée fermée depuis. Elle l’a poursuivie jusqu’à ce jour de juillet où les cancres  et les malchanceux de tous les bahuts se retrouvent pour l’oral de rattrapage du bac. Car elle aussi, la jolie fille, la reine du lycée, qui a raté son année, elle est là. Et elle l’aperçoit, lui. L’a-t-il vue ? L’a-t-il reconnue ? 

Elle a fait partie d’une petite bande, « royauté » autoproclamée, qui s’amusait à rabaisser et ridiculiser d’autres élèves à travers un groupe Facebook baptisé Association des cassos anonymes. La tentati…