Comment maman a tué le chef des pamplemousses



Comment parler aux enfants de la grave maladie qui s'est invitée dans la famille, en l'occurrence le cancer de maman ? Pascale Bougeault, autrice-illustratrice a relevé ce défi, dans un album à la fois précis et délicat, grâce à Camille Genié qui lui a raconté son parcours.


Pascale Bougeault a choisi de se mettre à hauteur d'enfant, un petit garçon qui raconte ce qui arrive à sa maman, et incidemment à son papa, sous le regard attentif de la grenouille Gilles, une peluche verte qui ne le quitte pas.

L'album n'esquive pas les moments difficiles de la maladie : le départ spectaculaire aux urgences, dans le bruit des sirènes, les étapes d'un traitement au long cours, les chambres d'hôpital, la perte des cheveux masquée par une jolie collection de foulards, etc.

Le "pamplemousse", c'est le lymphome qui s'est installé dans les poumons de maman. C'est le docteur qui invente cette métaphore pour le petit garçon, qui a besoin d'explications simples. Celui-ci va s'en emparer avec son imagination et Pascale Bougeault avec ses pinceaux.

Il y a des scènes très bien vues comme celle du papa  et du fils mangeant ensemble une pizza et des chips, affalés sur le canapé du salon. Le papa essaie de rassurer son garçon mais celui-ci n'est pas dupe : "Ne t'inquiète pas, m'a dit Papa avec un air plutôt inquiet", air qui n'a pas échappé au fils.

Grave et léger, cet album permet d'aborder ce thème délicat avec un enfant qui y est confronté directement ou indirectement. C'est aussi un discret hommage au personnel soignant, qui prend la pose sur la couverture. A la fin, un petit glossaire donne le sens de mots techniques supplémentaires, qui ne sont pas utilisés dans le corps du texte mais sur lesquels un enfant peut s'interroger car il les entend nécessairement prononcer, avec leur charge menaçante, dès lors qu'il vit dans l'entourage d'une personne atteinte d'un cancer et qui se fait soigner.

Écouter cette chronique (extrait lu à 2:02) :



Comment maman a tué le chef des pamplemousses - Pascale Bougeault, avec Camille Genié - Rue de l'Échiquier jeunesse - 2018 (40 pages, 15 €)

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Io - pour l'amour de Zeus

Droneboy

François